Nous allons démonter quelques mythes et chercher à connaître la vérité sur les célèbres vikings. Loin d’être une bande d’hommes sauvages et hirsutes, il ne faut pas oubliés que les peuples que l’on appelle “vikings” étaient avant tout des fermiers… et des commerçants ! Amateurs d’arts, de bijoux, de voyages, de connaissances, la magie était pour eux une science, l’honneur un pilier de société et la famille le socle quotidien (un article entier est dédié à l’importance de la famille et du clan chez les vikings).  

Pour rédiger cet article, je me suis appuyée sur mes cours d’Histoire médiévale (suivis à l’Université de Lorraine) ainsi que sur le passionnant ouvrage de Jean Renaud “Les Vikings, Vérités et Légendes que je recommande à tous. C’est un livre très accessible qui reprends de nombreux a priori sur les vikings. Il les confirme (ou pas !) de manière simple mais scientifique.  

Retrouvons ici 5 erreurs courantes que vous ne faîtes peut-être pas sur les vikings 

un viking avec un casque a cornes aux puy du fou
un “viking” avec un casque à cornes au Puy du Fou

Les vikings ne portaient pas de casques à cornes 

Au risque de décevoir nombres d’enfants, non les vikings ne portaient pas de casques à cornes. A vrai dire, quiconque tient à sa tête et a sa nuque ne porterait pas sur son crâne une cible parfaite pour la lui briser. Deux cornes sont un effet un point faible parfait dans lequel glisser une épée pour faire levier et faire craquer aisément quelques vertèbres. Et les Vikings n’étaient ni stupides, ni suicidaires.  

Concrètement, la majorité des guerriers vikings se battaient tête nue ou avec un casque en cuir. Les casques en métal étant très coûteux, ils étaient réservés aux plus riches d’entre eux.  

Les vikings n’ont jamais navigué sur des drakkars 

Nouvelle déception pour certains, mais le mot drakkar utilisé pour nommer les bateaux vikings à tête de dragon… est une invention française du XIXe siècle ! 

Pour l’anecdote, mon enseignante d’Histoire Médiévale à l’Université (qui descendait surement de Thor lui-même) avait fait de cette erreur son cheval de batail. Elle avait même menacé le premier étudiant qui oserait utiliser ce mot anachronique dans une copie. Celui-ci serait immédiatement foudroyé sur place par sa colère divine.  

En réalité, les vikings utilisaient de nombreux mots pour désigner leurs navires. Premièrement car ils n’utilisaient pas qu’un seul type de bateau ! On parle plutôt de Langskip (long navire), herskip (navire de guerre), byrdingar et kaupskip (navire marchand), et bien d’autres selon l’évolution de la construction navale.  

Navire viking drakkar ou langskip

C’est une erreur d’appeler les vikings… les vikings  

Plutôt désigné “normands” ou “danois”

Au Moyen-Âge, les sources les appellent généralement plus les Normands (issus de “Nordmanni”, hommes du Nord) ou Les Danois (sans que cela ne renvoi spécifiquement à une origine du Danemark). Les sources latines (et donc chrétiennes) sont très négatives, les désignant comme “barbares”, “pirates” et “païens”.  

Le mot Vikinguen utilisé par les peuples scandinaves à l’époque désigne uniquement les hommes pratiquant la piraterie. Mais ce mot n’a pour eux aucune consonance péjorative, bien au contraire, c’est un honneur d’être désigné comme tel. 

Le mot viking pourrait avoir 2 origines : norroise ou anglo-saxonne.  

Premièrement, en norrois, il renvoie à l’expédition navale en tant que tel.  

Pour les anglo-saxons, l’origine de ce mot viendrait simplement du mot “wicing” désignant le crime de piraterie (germanisation du mot latin “wic” qui signifie “port”). Les nombreux raids réalisés par les scandinaves sur les côtes britanniques ont donc associé ce mot à ces populations de pirates.  

Depuis le XXe siècle, le mot viking a un sens beaucoup plus large. En effet, on parle d’époque viking, de cuisine viking, de femme viking, de langue viking… Cet abus de langage pousse à de nombreuses confusions mais reste malgré tout bien commode.  

Les vikings ont découvert l’Amérique 5 siècles avant Christophe Colomb 

On parle ici d’une demi vérité.  

Des traces historiques et archéologiques attestent bien d’une présence scandinave au Groenland au X et XIe siècle. Ces populations groenlandaises auraient mené des expéditions et découvert ce qu’on associé aujourd’hui à l’Amérique. Cette nouvelle terre avait été baptisé Vinland (terre du vin).  Or on ne sait pas exactement où se situe ce Vinland évoqué dans les sources de l’époque. Il pourrait s’agir de Terre-Neuve. De plus le coût et la dangerosité de ces expéditions vers ces nouvelles terres font qu’elles ont été rapidement abandonnées par les scandinaves.  

Pour être parfaitement juste : ni les Vikings ni Christophe Colomb n’ont réellement découvert l’Amérique. En effet ce dernier, qui cherchait les Indes, à découvert une Île des Bahamas. Mais les Vikings avaient bel et bien mené des expéditions vers un “Nouveau Monde” 5 siècles avant.  

reconstitution de combat entre vikings

Propres et bien peignés

On sait que pour les peuples scandinaves, le samedi était appelé “Jour du bain” : Laugardagr (laug = lessive). Contrairement aux idées reçues, les vikings accordaient une grande importance à leur hygiène corporelle. 

“lavé et restauré, que l’homme aille au thing, même s’il n’est pas bien habillé”

Odin, dans le Havamal (reccueil de poésie scaldique)

Des sagas évoquent également quelques rois malins. Ils ont profité que tous les hommes d’un clan ennemis soient au bain le samedi matin pour les attaquer sans qu’ils puissent se défendre.  

Les sources mentionnent autant les étuves que les bains du soir. Ces derniers consistent à verser de l’eau sur des pierres chaudes au-dessus d’un foyer pour profiter de la chaleur qui s’en dégage. Il est donc attesté que les vikings étaient déjà adeptes d’une forme de sauna ! On profite également des nombreuses sources chaudes (laugr) d’Islande pour se baigner et se détendre. 

L’archéologie a de plus permis de retrouver d’innombrables objets et accessoires de toilettes (pince à épiler, cure-oreille, peignes…). Ils fabriquaient leur propre savon à base de cendre de bois et de graisse animale. Enfin, ils apportaient un soin particulier à leur coiffure, prenaient soin de peigner leurs barbes, et se changeaient régulièrement. 

En comparaison d’autres peuples du Moyen-Âge qui ne se baignaient qu’une à deux fois par an, nos vikings étaient de loin des exemples de propreté dont la beauté était admirée.  

Et vous ? Quelles erreurs sur les vikings faisiez-vous ? 🙂 

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles recommandés

8 commentaire

  1. leblogdespagnol a dit :

    Oh ben mince alors! je me rends compte que j’étais vraiment dans les clichés! Merci pour cette article très intéressant!

    1. Avec plaisir ! La culture populaire (séries, cinéma, littérature, art, jeux vidéos mais aussi parcs d’attractions !) participe grandement à véhiculer ces quelques erreurs historiques. Cela participe d’une certaine manière à l’engouement autour des vikings 🙂

  2. Très intéressant de découvrir comment l’histoire que l’on nous enseigne n’est finalement qu’une interprétation de la réalité on le sait inconsciemment mais c’est toujours bien de remettre les choses à leurs place … merci pour ce partage et au plaisir de lire les prochains articles.

    1. Etant enseignante d’Histoire-Geo dans le système scolaire traditionnel depuis plusieurs années, je ne peux que confirmer ton propos. On enseigne souvent (malheureusement) via l’école des raccourcis, des résumés d’histoire qui en sont donc parfois déformés… et les interprétations partagées par la culture populaires n’aident pas toujours à s’y retrouver entre réalité historique et fantasme imaginaire ! Je pense qu’il faut surtout rester humble face à la connaissance et toujours savoir remettre en question ce que nous savons (et ce que nous ne savons pas).

  3. Merci pour cet article très chouette! Le casque à corne a été inventé il me semble par un allemand. Il semblerait au niveau DNA que ce qu’on appellait les vikings (ces marins voyageurs/pilleurs) n’étaient pas du tout un groupe homogène venant d’un même endroit. Je ne savais pas qu’ils s’appellaient danois plus que viking (après le Danemark a été pendant très longtemps beaucoup plus grand qu’aujourd’hui, comprennant Suède et Norvège, sous un roi danois).
    En tout cas j’ai appris plein de choses.

    1. Effectivement, certains clichés ont la vie dure. La culture populaire contribuant à les diffuser dans l’imaginaire collectif. Ravie que cet article t’ai intéressé 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :